Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

unoeilsurmonquartier.over-blog.com


Le Football au Brésil

Publié le 2 Juin 2014, 14:46pm

A quelques jours de l'ouverture du mondial au Brésil, Paula Anacaona nous propose de découvrir les différentes facettes du ballon rond auriverde à travers le prisme d'écrivains brésiliens dans un recueil de nouvelles intitulé " Le Football au Brésil - onze histoires d'une passion". La fondatrice des éditions Anacaona dévoile les rapports passionnels entre un peuple en pleine mutation et un sport, auquel il voue un culte immodéré.

Etabli à Paris, le coeur de Paula a toujours une attache sentimentale au Brésil. "Je n'y ai jamais vécu, mais j'y séjourne au moins un ou deux mois par an. Une partie de ma famille y réside. Mais j'ai toujours ressenti plus de connivences avec les brésiliens. Par mail, je suis quotidiennement en contact avec eux. Je suis ainsi ici et là-bas."

Traductrice de formation, Paula Anacaona est passionnée de littérature brésilienne, plus particulièrement de "littérature périphérique". "Une littérature en marge du modèle dominant", ajoute t elle. Un mouvement initié par le poéte Sergio Vaz dans la banlieue de Sao Paulo, qui fut ensuite fortement marqué par la culture Hip Hop locale. La lecture du "Manuel pratique de la Haine" écrit par Férrez en 2003, est l'élément déclencheur pour Paula de la création des éditions Anacaona en 2009. "En France, les maisons d'édition classiques ont tendance à rejeter ce type d'auteurs, à cause de l'argot employé dans ces livres. Pour obtenir une traduction crédible, il faut éviter les expression argotiques françaises empruntées à la langue arabe."

Ce roman noir sur l'élaboration d'un braquage parfait, n'est qu'un prétexte pour décrire l'univers alternatif des favelas. La favela reste le cadre des prochains ouvrages des éditions Anacaona, dont les deux recueils "Je suis favela" et "Troupe d'élite 2", qui donne le point de vue policier. "Ces livres sont une vision plutôt fidèle des favelas, où s'entrechoquent beauté et laideur, amour et haine."

A l'heure actuelle, la situation sociale de ces quartiers est très discutée. L'organisation du mondial 2014 de football ne semble pas arranger la précarité des lieux." La pacification entamée par la police en vue du mondial sert de prétexte à la spéculation immobilière à Rio. Cette ville ne peut plus s'étendre. Beaucoup de favelas se trouvent au centre ville. On assiste donc à l'expulsion massive de ces habitants, sans aucun programme de relogement. Le trafic de drogue reste présent. Néanmoins la circulation des armes a diminué, évitant de nombreux morts, notamment chez les mineurs. Le Brésil est devenu un pays développé et moderne. Mais son développement ressemble au modèle américain, sans sécurité sociale, où la violence demeure un phénomène historique et culturel."

Au contraire des idées reçues, la mixité de la population au Brésil est basé sur un mythe fabriqué. Les inégalités raciales subsistent au sein de la société, malgré la présence de cinquante pour cent de la population noire. Les statistiques raciales instaurées permettent de mesurer à sa juste valeur ce déséquilibre flagrant. "Les Afro brésiliens ont connu un sursaut identitaire après l'élection de Lula. L'ex président a imposé l'esclavage dans les programmes des cours d'histoire. Les jeunes générations affirment de plus en plus leurs origines."Pour éviter de tomber dans les clichés, la jeune maison d'édition consacre ensuite une collection au monde rural, intitulé Terra. Une population également périphérique, dont la grande partie issue du Nordeste a migré vers les grands poles urbains, Rio et Sao Paulo, vers les années 50/60. Ces migrants furent souvent les premiers occupants des favelas.

L'éclectisme des auteurs présents dans "le football au Brésil" atteste une forte volonté d'aborder le football comme un sujet touchant l'ensemble de la société brésilienne, quelque soit son appartenance raciale ou sociale. La présence de trois romancières est révélateur du rapport entretenu par les brésiliennes avec le ballon rond. "Il était essentiel d'avoir un regard féminin dans le livre. Car les brésiliennes assument complètement leur passion pour le football. Elles n'ont aucune honte d'en parler ou de supporter une équipe. De plus, la pratique du football féminin est plus développée qu'en France."

La nouvelle "Liberté, égalité, fraternité" de Mario Feijo symbolise véritablement l'évolution urbaine et des mentalités du pays. " Cette nouvelle représente l'état d'esprit des quarantenaires et cinquantenaires. Elle est empreinte de nostalgie. Les souvenirs s'y superposent. Le football reste un moment exceptionnel, où l'on retrouve la joie de jouer entre potes. Les brésiliens aiment toujours le jeu. Les protestations autour de la Coupe du monde s'expliquent par une volonté de profiter du regard des médias du monde entier pour pointer le doigt sur une politique publique misant sur le court terme."

Football et religion sont intimement liés. Les brésiliens vivent les deux avec la même ferveur, malgré l'abandon progressif des lieux de culte au profit des stades. "90 % des brésiliens déclarent être catholiques. On les retrouve néanmoins plus dans les stades que dans les églises. Le football se vit avec la même dévotion. Supporter une équipe est une tradition familiale. Les brésiliens sont très superstitieux. Ils prient tous les jours de match. Le football en soi, en tant que sport, m'intéresse moins que les passions et les inspirations qu'il engendre. Je trouve cela beau un pays s'arrêter de vivre pour un match." conclue Paula.

A l'image du destin d'une icône de l'histoire de son football, Socrates, le Brésil et le football entretiennent un rapport étroit avec la tradition romanesque, où ce sport est définitivement lié à la situation de la société brésilienne. Pour être convaincu, il suffit de lire les douze travaux du recueil édité avec passion par Paula Anacaona.

"Le football au Brésil - onze histoires d'une passion" - Anacaona Editions - Auteurs : Claudia Tajes, Mario Feijo, Luis Fernado Verissimo, Toni Marques, Rodrigo Ciriaco, Flavio Carneiro, Joao Anzanello Carrascoza, Cristovao Tezza, Luiz Ruffato, Carola Saavedra, Rogerio Pereira, Tatiana Salem Levy.

A commander en librairies, librairies numériques et en e-book sur : www.anacaona.fr

Le Football au Brésil

Documentaire brésilien sur les rapports raciaux dans le cadre d'un match opposant noirs et blancs à Sao Paulo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents