Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

unoeilsurmonquartier.over-blog.com


Dandy Guel

Publié le 24 Février 2015, 15:41pm

Révèlé au grand public par ses sessions télévisées dans le Labô, Dandyguel confirme avec un second album intitulé "Ça Graille". Le MC de Viry Châtillon conte ses nouvelles tribulations à travers son neuf un avec nostalgie et bonne humeur.

Dandyguel a grandi dans un environnement familial propice à la musique. "Ma famille aime la musique, cela a dû me mettre dans une ambiance mélomane. J'ai un lien affectif avec le rap, car mes grandes sœurs étaient à fond dans le Hip Hop pendant leur adolescence".

Viry Chatillon demeure le bastion familial, mais aussi le terrain de jeu préféré du futur MC, qu'il évoque chaleureusement. "Viry est une banlieue moyenne, où j'ai passé de grands moments entre les ZEP et les pavillons. J'ai forgé de vraies amitiés dans cette ville. A l'époque, mes amis et moi aimions beaucoup "tailler" entre nous. Viry est aussi une ville très sportive, où dominent le foot, le rugby, le hockey sur glace, et bien sûr l'athlétisme grâce à Ladji Doucouré (champion du monde du 110 mètres haies), avec qui je traînais à la Place Rouge."

La nostalgie gagne Dandyguel, lorsqu'il évoque son enfance à Viry dans "Rêve de gosse", extrait de son nouveau projet "Ça Graille". "Je regrette l'insouciance de ses années, les après midi à la récré..." Attaché à son fief, il reprend une expression locale pour donner un titre à son disque. "Ça graille est une expression du 91, qui veut dire "ça déchire". Je voulais ainsi rendre hommage au patois de mon coin. Je voulais également exprimer la fierté du rendu de ce projet."

Si Dandyguel s'est distingué par ses freestyles télévisés dans l'émission Le Labô sur France O, il le doit en partie aux deux concepteurs et réalisateurs, Busta Flex et Sek (ex Little et Time Bomb). " j'ai pris goût au freestyle en écoutant des gars comme Busta Flex ou Time Bomb à la radio. C'étaient mes super héros. Aujourd'hui, j'ai saisi l'opportunité de réaliser mes rêves. Pour ce disque, je voulais faire découvrir mon univers bounce. Busta Flex a capté mes envies plus en rigolant qu'en le disant franchement. Le regard de Busta Flex et Sek a apporté de la cohérence au projet, dont j'étais de toute façon à la recherche. Je voulais un premier disque instinctif. J'allais un peu dans tous les sens, car j'aime beaucoup de courants musicaux différents."

Dans la musique comme dans le civil, Dandyguel multiplie les casquettes, celle par exemple de chroniqueur pour le Labô. "On me l'a proposé, car j'aime bien me mettre en scène. C'est naturel. Après je professionnalise cet aspect de ma personnalité." Ou celle plus méconnue d'organisateur d'événement pour les jeunes dans sa ville. " Ce sont des échanges avec des rappeurs en herbe, qui veulent des infos à tous les niveaux, techniques ou plus générales. J'organise surtout des open mic avec mon collectif LR Production, où on invite justement des rappeurs à venir passer un bon moment autour du rap. Il y a un jury de rappeurs reconnus, qui désignent un gagnant. Celui ci a alors l'opportunité de faire une première partie. Je préfère être concret avec ce type de manifestation au lieu d'expliquer autour d'une table ce qu'est un dj ou autre."

Pour l'heure, Dandyguelrevendique son statut d'improvisateur et d'artiste populaire. "Les freestyleurs sont souvent considérés comme des gars vaillants au talent magique, mais pas forcément des artistes rap au même titre que les autres rappeurs. Le Hip Hop est une culture. Cet état d'esprit n'est pas très repandu dans le rap français, ni dans la culture française. Donc les rappeurs, qui ont du poids, ne transpirent pas forcément cela. Ils sont en phase avec la culture française, ce qui explique leur popularité. Je fais le pari qu'un rappeur comme moi, qui affectionne le Hip Hop, peut être aussi populaire."

L'écoute de "ça graille" devrait changer la donne. Rendez vous sur scène le 7 mars au Petit Bain

Dandy Guel
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents