Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

unoeilsurmonquartier.over-blog.com


Morgan Heritage

Publié le 18 Juin 2015, 16:13pm

De parents jamaïcains, les frères et soeurs Morgan ont grandi aux Etats Unis, avant de former le célèbre groupe Morgan Heritage au début des années 90. La couleur musicale de leur nouvel album Strictly Roots leur permet d'affirmer ces doubles racines américano jamaïcaines. Focus sur une famille, qui contribue largement à l'évolution de la musique Reggae.

Dans la famille Morgan, je voudrais le père, Denroy. Exilé jamaïcain à New York au milieu des années 60, Denroy a marqué le Reggae, tout d'abord avec le Reggae Band Black Eagles entre 1974 et 1980, puis en solo dans les années 80, notamment avec l'album "I'll Do Anything For You". Père de 29 enfants, il a su transmettre sa passion du Reggae et du travail à sa descendance, plus particulièrement aux huit ainés, qui composent le groupe Morgan Heritage. "Nous avons grandi à Springfield dans le Massachusets. Après avoir terminé nos études au lycée, nous sommes allés parfaire notre éducation musicale à New York, plus précisément dans le quartier de Brooklyn. Nous sommes tous nés aux Etats Unis, mais nous avons également reçu la culture jamaïcaine par notre père. La culture est héréditaire. Quelque soit l'endroit où tu résides, tes racines restent. Nos parents nous ont transmis des valeurs, afin de devenir de bonnes personnes, capables de réaliser leur rêves, par le sacrifice, la patience, la concentration et le travail. Car si nous sommes des personnes spirituelles, la foi sans le travail est souvent liée à la mort."

Une éducation et une transmission de la culture jamaïcaine, qui ont permis aux enfants Morgan d'être bien perçus par l'ensemble du public jamaïcain. "La première fois que nous sommes allés en Jamaïque, il n'y a pas eu de véritable choc culturel. Notre musique est bien accueillie en Jamaïque, malgré ses influences extérieures. Le temps est la musique, et la musique représente un temps donné. Il est impossible de reproduire le Reggae des années 80. Nous ne pourrons jamais reproduire cette musique à l'identique. Morgan Heritage symbolise l'évolution du Reggae. L'album Strictly Roots est une de ces évolutions avec des éléments traditionnels de cette musique et des influences américaines. Il est également primordial de représenter ainsi la culture jamaïcaine aux Etats Unis."

Objet de polémique ou confusion pour certains journalistes, le titre de l'album Strictly Roots a un sens beaucoup plus large que sa symbolique rattachée à l'univers rastafari. "Il a suffit à certains d'associer deux mots pour créer une idée étriquée de cette musique. Avec ce titre, nous voulions montrer que nous n'avions pas perdu nos racines jamaïcaines, malgré le fait d'avoir grandi aux Etats Unis. Nos origines se trouvent dans plusieurs endroits différents : Brooklyn, le Massachusets et la Jamaïque. Nos racines musicales sont puisées dans des musiques aussi diverses que le Hip Hop, le Gospel, le Reggae, l'Afro Beat, le Rock et le RnB. Toutes ces composantes culturelles forment l'identité de Morgan Heritage."

A l'image de la pochette de l'album, qui représente un globe, l'ambition de Strictly Roots demeure de toucher un public aussi étendu que possible, à travers le message universel du Reggae. "Le Reggae est une musique jouée dans le monde entier. Nos invités viennent de divers horizons. Par exemple, Shaggy est un artiste jamaïcain pop. Il a chanté sur un morceau très rock. Il a adoré se poser sur une musique aussi inhabituelle pour lui. Ce morceau "Keep on Jammin" est également un hommage à Marvin Gaye, à travers cette nouvelle version de "Got To Give It Up".

Au rayon des invités, on peut citer aussi Jemere Morgan,propre fils du chanteur et clavier de Morgan Heritage, Gramps. "Mon fils a été élevé aux Etats Unis. La musique, qui l'inspire donc, a des bases de la musique moderne américaine, notamment le RnB. Au début, il était plus porté sur ce type de musique. Puis, il s'est mis à écouter des artistes Reggae de la nouvelle génération comme Protoje ou Chronixx. Depuis longtemps, il est complétement fan de la voix de son oncle, Peetah."

Coïncidence, Jemere retrouve sur cet album un de ses meilleurs amis, Jo Mersa Marley, fils d'une autre grande lignée d'artistes jamaïcains. La famille Morgan et Marley entretiennent des relations étroites depuis plusieurs années, perpétuant leurs liens amicaux de père en fils. "Nos premières relations avec la famille Marley datent de 1993. Le premier Marley avec qui nous avons eu des rapports amicaux est Damian, puis Ky Mani, ce qui nous a conduit à devenir amis avec les autres fils de Bob. Grambs est alors devenu très proche de Stephen. Etant le fils de Stephen, Jo Mersa et Jemere se sont connectés. Ces liens ne sont pas fabriqués, ils sont naturels. Cela faisait longtemps que les deux familles parlaient de jouer sur scène ensemble. Nous devons enfin effectuer une tournée avec Damian et Stephen, intitulée Catch A Fire Tour, au mois de septembre, après la tournée de Morgan Heritage cet été."

Le Reggae reste donc une affaire de famille. Une tradition développée par la famille Morgan par l'intermédiaire des projets collectifs Morgan Family and Friends." Morgan Family and friends a pour but d'unir la scène reggae en invitant autant l'autre groupe familial LMS, regroupant nos plus jeunes frères et soeurs, que des grandes figures de la musique rasta telles Toots and The Maytals, Capleton ou Jah Cure. Par ailleurs, nous envisageons de sortir un nouveau projet Morgan Family and Friends pour bientôt."

Morgan Heritage
Morgan Heritage
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents