Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

unoeilsurmonquartier.over-blog.com


R.can

Publié le 28 Juin 2016, 20:20pm

Après avoir écumé les scènes du sud de la France, R.can est devenu un pionnier du rap sur Perpignan endélivrant un message positif. Portrait d'un artiste partageant "Que du Love" dans les prisons et les écoles à travers des ateliers d'écriture.

C'est en banlieue parisienne, plus précisément en Seine et Marne, que R.Can grandit jusqu'à l'âge de 16 ans. Placé en foyer d'accueil, il découvre le rap en faisant le mur avec ses co-locataires. " Mon premier jour en foyer, des gars m'ont proposé de faire le mur. Ils m'ont dit qu'ils taggaient, qu'ils avaient des bombes et des Posca...J'ai accepté. Je me suis retrouvé dans le dernier train pour Gare de Lyon, où certains de leurs amis pratiquaient le Beat Box. Un type a posé un flow. Ce fut pour moi une claque, et le début d'une longue histoire entre le rap et moi."

Il atterrit à Perpignan en 1994, où la culture Hip Hop est quasi absente. "Perpignan est devenue ma ville préférée. je suis tombé amoureux de la région. Le Hip Hop était quasiment inexistant, comparé à ma banlieue. Je pratiquais déjà l'ensemble des disciplines depuis environ trois ans. Des groupes parisiens venaient se produire dans la ville. J'ai pu faire les premières parties d'artistes comme Rico ou Alliance Ethnik. Vers 1997 et 1998, un vivier a commencé à se constituer, mais la différence en matière de flow et de production était grande par rapport aux groupes parisiens ou marseillais. Aujourd'hui, ici nous sommes riches Hiphopment parlant."

La réputation du MC de Perpignan commence à gagner le milieu parisien par l'intermédiaire d'un concours organisé par Rost. Une expérience enrichissante, qui permet à R.can de découvrir le milieu de la musique sous une forme plus professionnelle. "Ce concours m'a permis de poser dans de vrais studios. J'ai aussi rencontré plein de personnes. Par la suite, Rost m'a demandé de participer à part entière à Section Est 3 avec ATK et CMP. Pour ce qui est du rap parisien, il m'a permis de me jauger par rapport à mon flow et tous les paramètres, qui constituaient ma musique, vu le niveau qui existait à cette époque sur la capitale."

Depuis R.Can revendique son attachement à sa région, en mettant en valeur la culture occitane, notamment en collaborant avec des artistes gitans comme Tekameli ou des figures de la chanson catalane telle Jordi Barre. De cette collaboration est né un morceau sur le décloisennement intergénérationnel. Preuve de l'ouverture de l'esprit du rappeur. " Ce morceau est né d'une rencontre sur le plateau de France Bleu, qui organisait une émission sur les 90 ans de Jordi Barre. J'ai interprété deux morceaux, qui ont boulversé ce grand monsieur de la chanson catalane. Je lui ai proposé quelques jours après de collaborer sur un morceau. Le thème s'est imposé de lui même, vu les valeurs respectives que nous défendons nous deux."

Le partage de valeurs essentielles et positives demeure un crédo dans le parcours artistique de R.can. L'homme ose même ouvrir les portes de lieux encore plus hermétiques, en dispensant son savoir musical dans les maisons d'arrêt de sa région. " J'essaie de semer des graines positives dans l'univers carcéral. Dans ce milieu, je me sens à ma place. Je tiens des concerts en prison depuis 20 ans, et des ateliers d'écriture pour les détenus depuis 6 ans environ. Bizarrement, c'est l'endroit, où je m'amuse le plus. Trop peu d'artistes s'engagent dans ce type d'initiatives. Les détenus repartent avec le sourire, et le sentiment d'exister. Ils sont soulagés d'avoir posé sur une feuille de papier et sur un micro. Il est bon de recevoir ce genre de témoignage quelques mois après oralement ou par voie postale."

R.can innove toujours en réalisant des vidéos freestyle intitulé "SURMONSOLEX", où il se ballade en solex en balançant des freestyles sur des instrumentaux des années 90 ou 2000. Il prépare dèjà un troisième album pour 2017 avec son groupe acoustique Urban Club. Un album "sans beatmaker". R.can reste définitivement un personnage à part dans le rap français.

Courriel : r.can@hotmail.fr

Site Web : http://www.rcan.fr

Facebook : https://www.facebook.com/rcan.perpignan
Chaine Youtube : https://www.youtube.com/user/MrRCAN66/videos

R.can
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents