Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

unoeilsurmonquartier.over-blog.com


Shaman Culture

Publié le 20 Mai 2015, 18:43pm

Inspiré par le cadre boisé et vert de leur adolescence à Gif sur Yvette, les membres de Shaman Culture puisent dans leur éclectisme musical pour offrir un second album riche, qui porte les 100 états d'âme de ce bouillon de culture Reggae.

Originaire de Gif-sur-Yvette en Essonne, le noyau dur du groupe Shaman Culture s'est formé au collège pour devenir une formation de huit musiciens passionnés par la musique, et plus particulièrement le Reggae." Le batteur Jules, le percussionniste Thibault, le guitariste Edwin, et le bassiste Romain se sont tous rencontrés entre le collège et le lycée. Les autres membres du groupe, comme le chanteur Wallis, se sont greffés au gré des rencontres de notre parcours musical. Le clavier, Jonathan, nous a rejoint, car il avait une expérience plus conséquente et un son plus orienté Reggae. L'autre guitariste Raphael est arrivé suite à un échange lors d'un concert à Orsay. On a commencé par de petits concerts dans la région, qui ont plu au public. Puis on a enregistré une maquette en autoproduction en 2008, qui circulait bien auprès des professionnels de la musique. Notre évolution musicale est malgré tout commune, car nous avons tous évolué à partir de ce moment ensemble."

L'environnement proche de la nature de Gif-sur Yvette a largement favorisé leur ouverture vers le Reggae. " Depuis l'âge de 15-16 ans, on a été orienté vers cette musique, mais aussi des courants comme le Rap, le Jazz et le Rock, car nos grand frères écoutaient cela. Tous les vendredi, nous nous retrouvions dans les bois pour jouer de la guitare autour d'un feu de bois. Nous avons ainsi commencé à apprendre les rythmes, à nous initier aux percussions. La proximité des bois et des carrières nous a plus plongé dans un univers proche du Reggae. Malgré l'aspect bourgeois de Gif, nous avons pu être confronté à des problématiques plus urbaines en fréquentant des personnes venant des cités des Ulis ou de Massy lors de nos différents parcours scolaires."

Inséparables les huit membres vivent leur passion jour et nuit, allant même partager une co-location. De répétition en répétition, ils peaufinent leurs premières armes musicales entre la maison du Mail et la MJC de Gif sur Yvette. Le combo connait enfin sa première sortie de projet discographique en 2010 avec un 12 titres intitulé "Tchimbé Raid", qui contient des invités prestigieux de la scène française comme Dub Inc et Lyricson. La reconnaissance les mène à plusieurs dates de concerts et des rencontres déterminantes comme celle avec le chanteur de Trappes Rojah B, qui aboutit à un sept titres en commun en 2014. " Nous connaissons Rojah B depuis huit ans. Nous sommes devenus amis. Avant il chantait sur des face B. Il a un style de Reggae Old School. On voulait mêler la vague créatrice du 91 et du 78, mise en pause dans Shaman Culture dû au retrait du chanteur Wallis. On lui a composé des musiques, il a aimé. Les deux parties se sont adaptées l'une à l'autre. Entre notre chanteur Wallis et Rojah B règne une bonne ambiance, puisqu'ils ont participé ensemble cet hiver au Shaman Culture Mountain Tour dans diverses stations de ski des Alpes."

En 2015, le groupe reprend le chemin des studios pour réaliser leur second album "100 états d'âme". Un album éclectique tant dans le choix musical que des textes." On voulait une palette de morceaux très éclectiques avec des influences musicales, qui vont du Rock au Blues. Il est difficile de coller une définition sur la couleur musicale de cet album. Un morceau comme Merci Oh a par exemple une grille rythmique particulière composée en sept temps (4+3 pour les musiciens), qui sonne pourtant très naturellement. Ce n'est pas un album à textes, mais plus à Vibes. On n'avait pas spécialement de ligne directrice. On veut apporter un message de paix, d'espoir et de solidarité. On prône la tolérance, car nous sommes tourné vers la nature. 100 états d'âmes est un jeu de mots à caractère humain, car on est passé par plusieurs états d'âmes avant d'arriver à ce résultat. Ce titre rend aussi hommage aux nombreuses personnes, qui nous ont aidé depuis le début de l'aventure Shaman Culture."

En signant plusieurs textes en créole, le chanteur évoque souvent ses origines caraibéennes, notamment dans "Gwada". "Cette chanson met en garde contre le changement des mentalités en Guadeloupe, notamment l'égoisme qui règne au sein de la population. Il ne faut donc pas attendre une catastrophe naturelle pour être solidaire les uns des autres. Le message est : il est temps de changer cet état d'esprit."

Revenant d'une expérience enrichissante de Madère pour un premier Sound System animé intégralement en anglais, Shaman Culture s'apprête à conquérir les âmes avec son second album, en attaquant une série de concerts, dont une première partie de Ky-Mani Marley à Paul B et une Release Party avec Cocoa Tea le 16 juin à La Maroquinerie.

Shaman Culture - 100 états d'âme - sortie le 1er juin.

http://www.shaman-culture.com/

Shaman Culture
Shaman Culture
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents